Page 1 sur 2

S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : sam. 30 déc. 2017 12:15
par Ghislain
Bonjour à tous,
Comme de coutume depuis 2008, je vous propose de sélectionner parmi vos clichés de 2017 une photo de plante que vous avez particulièrement aimé pour sa beauté, son originalité, les conditions de la découverte...

Pour moi ce sera cette petite raiponce découverte cet été dans les Dolomites.

[centrer]
Physoplexis-comosa-L.-Schur-1_edited-ConvertImage(2).jpg
Physoplexis-comosa-L.-Schur-1_edited-ConvertImage(2).jpg (247.76 Kio) Vu 4933 fois
[/centrer]

Je vous souhaite à tous une bonne fin d'année.

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : sam. 30 déc. 2017 13:59
par Ben152
Pour moi, ce sera celle-ci, Cyathopsis floribunda, que j'espérais bien rencontrer un jour, et ce, depuis des années.
2017 sera l'année de la rencontre avec cette éricacée, en maquis minier d’altitude, sur la côte est de la Nouvelle-Calédonie.
Meilleurs vœux à tous les amoureux de nature. :-)

Image

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : sam. 30 déc. 2017 15:25
par jringenbachfr
Une des premières a fleurir Primula aillioni dans la Rioja

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : sam. 30 déc. 2017 18:53
par bleuette
Une jolie bleue découverte à quelques kms de la maison ...
en bonus une petite araignée-crabe Synaema globusum (femelle ) qui se cache dans les pétales pour guetter ses proies ...

Carthamus  caeruleus (1).jpg
Carthamus caeruleus (1).jpg (438.71 Kio) Vu 4919 fois


A l'an que ven ! :bye:

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : sam. 30 déc. 2017 21:57
par Leontopodium
Certainement ma plus belle trouvaille de l'année!
Parti à la découverte (botanique) de l'un des rares secteurs du Queyras que je n'avais jamais encore exploré, j'ai rencontré sur la crête frontalière des centaines de coussins de cette espèce que je ne pensais pourtant jamais y observer, celle-ci n'y étant répertoriée que sur une unique station datant de 1889...

Eritrichium nanum
Eritrichium nanum
Eritrichium nanum.JPG (103.53 Kio) Vu 4920 fois


Bravo à toutes et à tous pour vos clichés qui sont magnifiques.

Et bonne continuation floristique.

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : dim. 31 déc. 2017 08:18
par Androsace
Que de belles photos et de magnifiques découvertes ! Quant à l'Eritriche, je m'agenouille devant... mais les autres aussi !
Pour moi, ce sera Saxifraga oppositifolia dont j'ai découvert d'innombrables coussins au pied et aux alentours du Cervin cette année :
Saxifraga oppositifolia.JPG
Saxifraga oppositifolia.JPG (130.34 Kio) Vu 4907 fois

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : dim. 31 déc. 2017 09:12
par sylvain
Bonjour à tous !

Pour moi ce serait ces fleurs Foeniculum vulgare, Fenouil commun, photographiées au petit matin sous la rosée le dernier jour d'octobre...


_1770935-Détail-LG.jpg
_1770935-Détail-LG.jpg (87.37 Kio) Vu 4902 fois



En vous souhaitant une année 2018 riche en belles observations :flowers:

Amicalement
Sylvain

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : dim. 31 déc. 2017 16:13
par Olivier G
Bonjour à tous :flowers:
Pour moi ce sera ce Miconia, que je ne connaissais qu'en fruits et que j'ai enfin découvert en fleurs, dans les environs de Saut Maripa en Guyane.
Bonne année 2018, à l'an prochain... :bye:
Miconia lappacea.JPG
Miconia lappacea.JPG (196.5 Kio) Vu 4891 fois

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : mar. 2 janv. 2018 08:40
par root05
Androsace a écrit :Pour moi, ce sera Saxifraga oppositifolia dont j'ai découvert d'innombrables coussins au pied et aux alentours du Cervin cette année :
Saxifraga oppositifolia.JPG


On trouve S.oppositifolia non seulement au pied du Cervin, mais sur la montagne elle-même en montant par la voie italienne (depuis Cervinia). Elle a même été observée à plus de 4000m sur le Dom (au dessus de Saas-Fee).

Re: S'il n'y en avait qu'une en 2017

Posté : mar. 2 janv. 2018 17:36
par Androsace
Merci pour ces précisions root05. Ce S.oppositifolia est vraiment une plante d'altitude (+ 4000 m) ! J'étais bien du côté italien (Cervinia). Comme je ne fais pas d'alpinisme, je me contente d'apercevoir les hommes au sommet, près de la croix, en faisant un zoom sur mon appareil photo.