Gaillet

Ici, chacun peut poster ses photos de plantes sauvages à déterminer...
Répondre
Avatar du membre
Leontopodium
Messages : 627
Enregistré le : sam. 23 mai 2015 22:09
Localisation : Queyras (1 mois par an...)

Gaillet

Message par Leontopodium » mar. 28 août 2018 22:22

Bonjour,

J'ai décidément beaucoup de mal à déterminer les gaillets, et ne parviens pas à trouver une espèce satisfaisante pour celui-ci observé vers 2100 m dans un terrain d'éboulis fin calcaire stabilisé, avec des fleurs mesurant 4-5 mm et des feuilles verticiliées par 6.

Qu'en pensez-vous?

IMGP1432.jpg
IMGP1432.jpg (164.08 Kio) Vu 960 fois


IMGP1433.jpg
IMGP1433.jpg (72.49 Kio) Vu 960 fois


IMGP1434.jpg
IMGP1434.jpg (88.59 Kio) Vu 960 fois


IMGP1435.jpg
IMGP1435.jpg (107.82 Kio) Vu 960 fois


IMGP1437.jpg
IMGP1437.jpg (70.98 Kio) Vu 960 fois


IMGP1438.jpg
IMGP1438.jpg (58.84 Kio) Vu 960 fois


IMGP1439.jpg
IMGP1439.jpg (50.14 Kio) Vu 960 fois


IMGP1440.jpg
IMGP1440.jpg (64.08 Kio) Vu 960 fois


IMGP1441.jpg
IMGP1441.jpg (58.94 Kio) Vu 960 fois
Modifié en dernier par Leontopodium le mer. 5 sept. 2018 18:32, modifié 1 fois.

Filosa
Messages : 120
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 21:52
Localisation : Veynes 05

Re: Gaillet

Message par Filosa » mar. 28 août 2018 22:50

Il me fait penser à Galium megalospermum par son inflorescence , ses feuilles bien mucronées, son habitus, je l'ai rencontré entre le Col de Chamoussières et le Col de St-Véran.....Il est vrai que sans l'observation des fruits les gaillets c'est rude !! FD

Avatar du membre
Leontopodium
Messages : 627
Enregistré le : sam. 23 mai 2015 22:09
Localisation : Queyras (1 mois par an...)

Re: Gaillet

Message par Leontopodium » mer. 29 août 2018 18:39

Filosa a écrit :Il me fait penser à Galium megalospermum par son inflorescence , ses feuilles bien mucronées, son habitus, je l'ai rencontré entre le Col de Chamoussières et le Col de St-Véran.....Il est vrai que sans l'observation des fruits les gaillets c'est rude !! FD


Merci pour la suggestion pour ce spécimen rencontré dans la même vallée, mais en montant de l'autre côté, vers le col des Estronques.

Pour autant, j'avoue ne pas pas être vraiment convaincu. En effet, il me paraît être plutôt de trop grande taille (même si l'altitude relativement basse pourrait peut-être contribuer à ce qu'il soit moins prostré qu'à l'ordinaire), les fleurs me semblent trop blanches (au lieu d'une teinte jaunâtre/verdâtre) et les feuilles aiguës au lieu d'obtuses.

En tout état de cause, il deviendrait alors qui plus difficile est de trancher entre G. megalospermum et G. pseudohelveticum qui ne sont différenciables que par la position de leurs pédicelles fructifères, or il était encore bien trop tôt pour j'ai pu observer des fruits.

Répondre